Nos projets & programmes d'action

Apisavana-Laafi-6.jpg

APICULTURE

Le programme historique

Le programme d'apiculture est mis en place depuis 2003 par l'association locale Wend Puiré et Laafi dans 9 régions du Burkina Faso.

Il compte à présent plus de 5000 apiculteurs répartis dans 65 groupements et 400 villages. Les apiculteurs sont formés, équipés (2 à 5 ruches, une tenue apicole) et accompagnés pendant les récoltes. En 17 ans d'activité, les actions de Wend Puiré ont donc permis à plus de 5000 foyers de vivre avec un salaire décent, de s'organiser professionnellement en groupements avec d'autres apiculteurs ainsi que de développer la filière apicole au Burkina Faso. Un apiculteur installé gagne donc 50€ par mois contre 10€ par mois pour un paysan ; pour une activité dont la charge est variable en fonction des saisons (avec une miellée en mai et en septembre, surveillance régulière des ruches).

L’association emploie à présent 83 salariés locaux.

Le premier centre d’apidologie d’Afrique Subsaharienne a été inauguré en 2019 au village Laafi, et permet d’assurer et garantir la traçabilité des miels produits au Burina Faso.

Burkina-Faso-Miel-Franck-Vogel-36.jpg
Burkina-Faso-Miel-Franck-Vogel-7.jpg

En 2019, 250T de miel ont été commercialisées au Burkina Faso et pays limitrophes (Niger, Mali, Côte d’Ivoire, Togo, Sénégal, Ghana) sous la marque Apisavana ; ainsi que des produits dérivés (liqueur de miel, propolis, cire d’abeille).

Le projet pour 2021 est de créer une chaine de distribution du miel Apisavana en Europe (autorisation de commercialisation accordée en 2019), et des produits dérivés (liqueur de miel, propolis, bougies en cire d’abeille).

Depuis 2019, Wend Puiré s'engage à l'intégration des femmes dans le programme et plus largement dans l'apiculture.

 

Plus de 170 femmes ont rejoint le programme depuis, et se sont pour certaines réunies pour créer des groupements de femmes ; particulièrement dans les régions Centre-Ouest/ Hauts-Bassins et Cascades.

Le projet de formation des femmes

Le projet Burkina Bees : « apiculture solidaire » vise à former des femmes paysannes dans 3 régions du Burkina Faso au métier de l’apiculture, contribuant ainsi à leur autonomisation économique.

Chaque bénéficiaire sera à terme en mesure de gérer jusqu'à 10 ruches, chacune produisant 25kg de miel en moyenne par an avec un prix d'achat fixé à l'avance que nous leur garantissons de l'ordre de 1500FCFA le kg (soit 2,5€ le kg).

Le projet permet donc aux bénéficiaires d'exercer une activité rémunératrice et ainsi de diversifier et augmenter les revenus des foyers ruraux.

Retrouvez les localisations de nos coopératives ici : 

Burkina-Faso-Miel-Franck-Vogel-11.jpg

permA-

culture

IMG_8153.JPG
20046652_1942868872626719_42520889464526

L’objectif du projet permaculture est de former des femmes séropositives aux pratiques du maraichage en permaculture sur petite surface.

 

Elles sont sélectionnées par l’association locale Rahitaba et disposent d’une parcelle de terre au sein du village qu’elles peuvent cultiver.

 

En 2020, l’installation d’un puit et l’embauche d’un jardinier a permis d’améliorer la productivité du jardin. L’objectif est d’en faire un projet pilote d’agroforesterie et d’y planter des arbres.

IMG_4498.JPG
2008-Centre-LAAFI-cours-de-vacances (24)

education

Laafi souhaiterait lancer un projet conjoint aux pôles maternelle et jardin permaculture en 2021 à travers l'étude du jardin: biodiversité, mathématiques pédagogiques, art...

Une partie de la production du jardin devrait également alimenter la cantine scolaire.

formation

professionnelle

Laafi-60.jpg
Laafi-65.jpg

texte...

L’atelier de menuiserie vient de recruter son jeune apprenti, nous aimerions développer les formations de jeunes de Koudougou à ces métiers (travail du bronze, menuiserie, soudure…) et leur trouver suffisamment de matériel pour réaliser des pièces à l’avance.

Lampadaires solaires.png

electri-

fication

solaire

Le village dépense chaque année autour de 4000€ en électricité (il est relié sur le réseau) et subit les coupures régulières. Notre objectif pour 2021-2023 est d’installer un système d’électrification solaire ou hydraulique afin d’alimenter le village et d’atteindre une autonomie énergétique.

Le coucher du soleil